L'ambassadeur Patrick Murphy, le ministre Pan Sorasak et le président de l'AMCham Allen Dodgson Tan.

Le Cambodge et les États-Unis ont discuté de la coopération pour favoriser le commerce et l'investissement bilatéraux, y compris le commerce électronique.

La mise à jour fait suite à une rencontre entre le ministre du Commerce Pan Sorasak et l'ambassadeur des États-Unis au Cambodge W. Patrick Murphy au Sofitel Phnom Penh Phokeethra.

La discussion a eu lieu ici récemment lorsque les deux responsables ont coprésidé l'ouverture officielle du Forum américain sur les relations d'investissement et l'investissement au Cambodge, organisé par la Chambre de commerce américaine du Cambodge (AmCham).

Les deux parties ont exploré les possibilités d'encourager les investissements dans le commerce électronique des États-Unis au Cambodge, car le pays travaille dur pour établir des lois pertinentes pour promouvoir le secteur.

Ils ont également évoqué l'Accord-cadre sur le commerce et l'investissement (TIFA) conjoint des deux pays et un meilleur climat d'investissement au Cambodge – grâce à la réforme en profondeur du gouvernement royal.

Vers la prochaine étape, la 6e réunion conjointe sur le commerce et l'investissement entre le Cambodge et les États-Unis était prévue par vidéoconférence dans un proche avenir.

Selon les chiffres du ministère, le commerce bilatéral Cambodge-États-Unis a remarquablement augmenté, passant de 3.3 milliards de dollars en 2018 à 4.7 milliards de dollars, soit environ 42 %, en 2019. Pheng Somany – AKP